15 conseils pour la vente en ligne avec ta page Facebook

 

Facebook est une plateforme qui peut vraiment t’aider en tant qu’artiste peintre. Autant pour te faire connaître, donc à augmenter ta visibilité, mais aussi à réaliser des ventes en ligne.

Je vais donc te donner 15 conseils afin que tu fasses la meilleure impression possible pour augmenter la confiance de tes clients, et ainsi conclure plus de ventes.

1- Vente en ligne: des photos professionnelles nécessaires.

Que ce soit pour ta photo de profil, ta photo de couverture ou même les photos de tes publications. Essaie d’avoir les photos les plus professionnelles possible.

Ça ne veut pas dire d’avoir le meilleur appareil photo, tu peux même utiliser ton cellulaire. Ce que ça signifie, c’est qu’il faut bien voir ce que tu nous présentes.

Si c’est ta plus récente oeuvre que tu veux montrer, assure-toi de prendre ta photo avec un bon éclairage. Il faut aussi bien cadrer ta photo pour qu’on la voit au complet et dans un angle intéressant.

Je te conseille fortement d’utiliser Canva qui est une plateforme gratuite qui t’offre de faire rapidement et simplement le montage de tes photos et publications.

Une belle photo qui attire le regard de ton client potentiel va vraiment augmenter tes chances de faire une vente en ligne.

2- Des textes de publication professionnels.

Les gens qui suivent ta page ou qui s’intéressent à ton art ne vont pas seulement s’arrêter à tes photos.

Si la photo attire leur regard, ils vont probablement lire le texte qui l’accompagne.

Assure-toi d’avoir un ton professionnel…mais pas trop non plus.

Ne vas pas écrire comme si tu t’adressais à une copine d’enfance. Mais ne fais pas comme si tu étais une multinationale non plus. Tu dois toujours penser à qui tu t’adresses quand tu écris et toujours le faire dans le but de tisser des liens.

N’oublie pas de donner toutes les informations nécessaires quand il le faut pour que ton client n’ait pas à chercher.

3- Parler à ta clientèle cible aide beaucoup la vente en ligne.

Si tu parles à tout le monde, tu n’atteindras pas grand monde.

Aussi bizarre que ça puisse paraître, c’est une règle d’art en marketing.

Tu dois savoir qui est ta clientèle cible. Quel est le type de personne le plus susceptible d’acheter une de tes oeuvres ? Son âge, son genre, son budget, sa situation familiale, le genre d’emploi qu’elle occupe, ses passions, ses passe-temps…

Plus tu en sais, plus tu vas savoir quel genre de publications faire et aussi quoi écrire pour attirer leur attention.

Si tu n’as aucune idée de qui est ta clientèle cible, tu peux prendre un client qui t’a déjà acheté une ou plusieurs oeuvres et voir un peu à quoi il correspond.

Tu peux faire l’exercice avec plusieurs de tes clients aussi pour faire une moyenne des informations obtenues.

4- Avoir de la constance.

Ton pire ennemi sur Facebook c’est l’algorithme.

Pour en faire un ami afin qu’il t’aide et fasse en sorte que de plus en plus de monde voit tes publications, tu dois être constant.

D’une semaine à l’autre, ton rythme de publications et ton nombre de publications doivent être constants.

Il n’y a rien de pire que de publier 5 fois une semaine, puis 1 seule fois la semaine suivante.

Ce n’est pas juste mauvais d’un point du vu de l’algorithme, mais aussi pour ton client potentiel qui suit ta page Facebook. Tu dois lui créer une habitude.

Si tu veux augmenter tes chances de faire une vente en ligne de façon régulière, tu dois publier de façon régulière.

Attention par contre à ne pas surévaluer ta capacité à produire ces publications.

Avant de mettre en place ta stratégie, si tu décides que tu veux faire 5 publications par semaine, assure-toi de pouvoir garder ce rythme à moyen et long terme.

5- Varier ton contenu.

Plus tu vas avoir de publications par semaine, plus tu vas devoir varier ton contenu. Ça va vraiment aider à garder l’attention et l’intérêt de ceux qui te suivent.

Tu vas aussi pouvoir voir ce qui fonctionne le mieux et adapter ta stratégie en conséquence.

Varie le type de tes photos, tes textes et aussi le but de tes publications. Si tu deviens trop redondant, que tu montres toujours la même chose ou que tu donnes toujours la même information, tes clients potentiels n’interagiront plus avec tes publications.

Ça va alors faire en sorte que la portée de tes publications va baisser et de moins en moins de monde va voir ce que tu publies.

6- Ne pas faire de la vente en ligne dans chaque publication.

La vente directe est ce que les clients aiment le moins.

Ex: Voici ma nouvelle toile à vendre, elle est 100$ et fait telle grandeur.

Oui, c’est certain que ça t’en prend des publications comme ça, surtout si ton but est de réaliser une vente en ligne.

Mais attention, ça doit être qu’un faible pourcentage de tes publications qui est comme ça.

Il faut créer plusieurs types de publications pour la même toile qui est à vendre et en dire subtilement qu’elle est disponible. Tout ça en parlant de toi ou de ton processus de création.

Les clients vont alors venir vers toi naturellement. Ils vont te poser des questions en commentaire, ou même t’écrire directement en message privé.

7- Répondre aux commentaires.

Lorsque tu fais une publication, assure-toi d’être disponible pour répondre aux commentaires, surtout dans la première heure.

De créer de l’interaction rapidement sur ta publication va non seulement mettre l’algorithme de ton côté, mais va aussi faire un très bon ‘’effet wow’’ auprès ta clientèle.

Essaie aussi de personnaliser tes réponses. Ne réponds pas machinalement la même chose à tout le monde et essaie de t’adresser à chacun en nommant leur nom. Ça va solidifier votre relation et ces personnes vont être beaucoup plus motivées à commenter tes prochaines publications.

8- Inviter les gens qui réagissent à tes publications.

Tes chances de réaliser une vente en ligne grâce à ta page Facebook vont augmenter avec le nombre de personnes qui aiment ta page.

Une façon simple d’augmenter le nombre de ‘’j’aime’’ de ta page, mais surtout de l’augmenter avec de vrais clients potentiels, est d’inviter ceux qui réagissent à tes publications.

On va se le dire, s’ils ne s’intéressent pas du tout à ce que tu fais, ils n’iront pas ‘’liker’’ ta photo…

Qu’ils aient fait un pouce, un coeur ou même un ‘’waouh’’, tu vas voir le nombre d’interactions qui va apparaitre sous chacune de tes publications.

Si tu cliques sur ce chiffre, un tableau va s’ouvrir, et tu pourras inviter ceux qui n’aiment pas déjà ta page. Ce n’est pas tout le monde qui aime une de tes publications qui va penser à aller cliquer ‘’j’aime’’ sur ta page.

9- Utiliser les groupes Facebook.

En lien avec le conseil #3 qui est de parler à ta clientèle cible, tu peux aussi utiliser les groupes Facebook pour la rejoindre.

Tu te souviens, je te disais d’essayer de voir quelles sont leurs passions. Une fois que tu as déterminé ça, tu peux rejoindre des groupes qui tournent autour de leurs passions afin de présenter ton travail.

Attention, tu ne dois pas faire ça n’importe comment. Priorise un message de partage plutôt que de vente. Assure-toi aussi que les règles du groupe permettent ce genre de publication.

Attention ici aux groupes d’artistes peintre. Oui ça fait du bien au moral de voir que la communauté d’artiste aime ton art, mais ce ne sont pas eux tes clients potentiels. Il ne faut pas avoir la fausse idée que de publier dans ces groupes et avoir plein de ‘’j’aime’’ va t’apporter la vente en ligne que tu attends.

10- Utiliser l’outil de programmation.

Pour mettre en place une bonne stratégie, il faut que tu sois efficace. Il ne faut pas que tu sois pris à la dernière minute à te demander ce que tu vas publier aujourd’hui pour respecter ta constance.

Prévois-toi un moment à ton horaire où tu prends le temps de penser à ça et utilise l’outil de publication qui est disponible sur ta page Facebook et qui te permet de programmer d’avance toutes tes publications.

Ça va t’enlever cette pression et te permettre de créer des publications qui seront beaucoup plus de qualité.

11- Créer des relations en répondant à tes messages privés.

Avant de réaliser une vente en ligne, tu vas probablement recevoir un ou plusieurs messages privés de clients potentiels qui ont des questions sur une de tes oeuvres qui les intéressent.

Assure-toi premièrement de leur répondre le plus tôt possible, encore là pour créer un ‘’effet wow’’, mais aussi de leur répondre de façon personnalisée.

S’ils te demandent la grandeur exacte de la toile, ne leur réponds pas seulement 24’’x36’’. Dis-leur un beau bonjour, demande leur comment ils vont, remercie-les de leur intérêt envers ton travail. Tu peux aussi les encourager à te poser d’autres questions.

Le service à la clientèle doit être impeccable pour bâtir la confiance de tes clients.

12- Afficher ton site web partout.

Avoir un site web, c’est une étape de plus vers le professionnalisme, et ça, les clients aiment ça.

C’est aussi quelque chose qui les met en confiance. Même si, bien souvent, la vente se conclut par conversation Messenger sur ta page Facebook, de savoir que tu as un site web va encourager ton client à aller jusqu’au bout du processus de vente.

Que ce soit dans la description de ta page ou visuellement sur tes photos, ton site web doit être affiché le plus souvent possible.

La vente en ligne est beaucoup une question de confiance. Le client ne t’a pas devant lui, donc c’est important de faire bonne impression de toutes les façons possibles.

13- Analyser tes statistiques pour améliorer ta vente en ligne.

Un autre outil vraiment pratique que ta page Facebook t’offre, ce sont les statistiques.

Plus particulièrement la catégorie de statistiques des publications.

Ça va te permettre de voir quel type de publication a le mieux fonctionné et celles qui ont été les moins populaires. Il faut que tu te serves de ça pour peaufiner ta stratégie et ainsi améliorer tes résultats pour atteindre de plus en plus de monde.

Ne vas pas les regarder tous les jours, mais je te conseille de le faire une fois par mois et d’apporter les correctifs nécessaires à tes publications à venir.

14- Attention à ton profil personnel.

Tout le monde est curieux.

Une page professionnelle ça le dit, c’est professionnel.

Bien souvent, les clients veulent en savoir plus sur nous. Leur réflexe dans ce temps, puisqu’on est sur Facebook, est d’aller voir ton profil personnel.

Bien sûr, tu peux trier ton contenu et choisir ce que tu veux mettre visible de tous.

Attention ici justement, concernant ce qui sera visible de tous, tu dois penser au fait que des clients vont voir ça. Donc, tu dois encore là faire bonne impression pour les mettre en confiance afin d’espérer faire cette vente en ligne tant attendue.

15- Revoir ta stratégie avec le temps, selon ton évolution.

Avec le temps, tu vas évoluer en tant que personne et ton art aussi va évoluer. Tu vas te perfectionner, tu vas peut-être même te spécialiser, ou carrément changer de style.

C’est pourquoi c’est vraiment bon de t’asseoir de temps en temps, au moins une fois par année, pour revoir si la stratégie que tu as mise en place sur ta page Facebook est encore d’actualité.

Est-ce que ton branding devrait être changé? Est-ce que ta clientèle cible a changé avec le temps?

Tu peux aussi à ce moment partir à la recherche de nouvelles idées pour intégrer de nouveaux types de publications afin de créer une nouvelle variété de contenu pour tes fans. Tout ça va t’aider à faire en sorte que tes résultats vont continuer d’augmenter.

Ces 15 conseils vont te permettre de mettre en place une bonne stratégie pour t’aider avec la vente en ligne de tes oeuvres.

Si tu veux aller plus loin, sache que j’ai créé plusieurs formations qui vont t’aider à vraiment tout mettre en place pour vendre tes oeuvres sur le web. Autant en ce qui concerne les réseaux sociaux que le site web.

N’hésite pas à nous rejoindre dans L’ARTpreneur, tu vas automatiquement avoir accès à toutes ces formations et bien plus.

Formation en ligne pour artistes peintre L'ARTrepreneur

 

Article publié par Fanny Duhaime

Pin It on Pinterest