Apprendre à peindre à l’huile

La peinture à l’huile attire beaucoup d’artistes peintres débutants ou amateurs par sa richesse des couleurs et aussi dus à l’influence des grands maitres avec leurs tableaux célèbres.

Malgré la richesse qui se dégage de ce médium, certains artistes ont quant à eux, peur de s’y mettre, ou quand ils l’essaient, se frustrent rapidement ou se découragent face au défi qu’impose son lent temps de séchage.

Tu peux aussi consulter cet article en version vidéo si tu préfères, je t’invite à cliquer ici

 

Comment peindre en peinture à l'huile

Premièrement, qu’est-ce qui compose la peinture à l’huile?

Dans les tubes de peinture que tu retrouves en boutique de matériel d’art, on retrouve un mélange de pigment, une poudre de couleur, et un liant qui dans ce cas se trouve à être une huile. Il peut s’agir d’huile de lin, d’huile de carthame ou d’oeillette.

La poudre colorée finement broyée est donc mélangée avec une de ces huiles jusqu’à obtenir une texture lisse et onctueuse qu’on apprécie tant de ce médium.

Une chose qu’il faut savoir est que la peinture à l’huile ne sèche pas, elle durcit.

Ou si on utilise le vrai terme: la peinture à l’huile est dite siccative. C’est-à-dire qu’elle durcit au contact de l’air et de la lumière.

Lorsqu’on parle de la toxicité de la peinture à l’huile, on fait bien souvent référence aux additifs utilisés avec cette peinture. Quant à la peinture elle-même, il s’agit plus tôt de pigments, comme les cadmiums qui sont reconnus comme nocifs pour la santé. Il ne faut pas respirer la poussière de ce pigment ni l’ingérer.

Il existe toutefois maintenant des couleurs qui imitent très bien la richesse et la vivacité des pigments de cadmium sans être nocives.

Ce qu’on aime et ce qu’on déteste de la peinture à l’huile

La première chose à laquelle on pense lorsqu’on parle de la peinture à l’huile est de son temps de séchage qui est très lent.

Certaines couleurs prennent plus de temps que d’autres à sécher, mais de façon générale on a le temps de bien travailler notre tableau sur plusieurs heures ce qui permet de créer de magnifique fondu et dégradé et de peaufiner les détails jusqu’à être pleinement satisfait.

Personnellement, je suis une adepte de la peinture à l’huile et dernièrement, plus particulièrement de la peinture à l’huile soluble à l’eau.

Pour moi, son temps de séchage est un réel avantage. J’ai développé ma technique de façon à ce qu’il m’aide à obtenir de superbes résultats.

Mais je sais que certains artistes n’aiment pas du tout le fait que ce soit aussi long avant qu’une couche soit assez sèche pour en peindre une seconde par dessus.

Puisqu’elle ne sèche pas, mais durcit, on ne peut pas utiliser un sèche-cheveux pour en accélérer le temps de séchage. On doit juste être patient. C’est pourquoi les artistes qui travaillent en plusieurs couches successives se voient devoir réaliser leurs tableaux sur une période de plusieurs semaines, voir plusieurs mois.

Si tu aimes le fini et la texture de la peinture à l’huile, mais que pour toi son temps de séchage est un vrai désavantage, sache qu’il y a diverses façons de changer cette situation ou plutôt de l’adapter de façon à ce que tu adores l’utiliser.

La première est d’adapter ta technique. Comme je le montre dans mes cours de peinture en ligne, la technique que j’utilise depuis des années fait en sorte que je n’ai pas vraiment à attendre pour pouvoir poursuivre.

L’astuce est de peindre les premières couches en peinture acrylique, donc structurer ton tableau, placer tes ombres et lumières ou dans certains cas, simplement mettre une couche d’une couleur uniforme.

Et puis, je garde la peinture à l’huile pour la couche finale. Là où j’ai besoin d’aller travailler tous les détails. Je sais que c’est la dernière couche, je n’aurai donc pas besoin d’attendre des jours et des jours pour poursuivre mon tableau.

Tu peux également utiliser des médiums tels que le liquin pour accélérer le temps de séchage de ta peinture. Ça marche vraiment!

5 cours de peinture gratuits pour débuter en peinture
Inscris-toi pour avoir accès gratuitement à 5 cours de peinture en ligne pour t’aider à bien débuter.

 

La peinture à l’huile: Une pratique dispendieuse?

Plusieurs des personnes qui n’aiment pas peindre à l’huile disent qu’ils ont cessé d’utiliser ce médium, car tout le matériel nécessaire fait en sorte que ça devient rapidement dispendieux.

Ce n’est pas faux.

Comme pour tout médium, tu auras besoin d’un support. Que ce soit une toile monter sur châssis de bois, un panneau de bouleau ou du papier toilé.

Tu auras aussi besoin bien évidemment de pinceaux. Certains sont spécifiques pour l’huile, surtout ceux en poils naturels, mais d’autres peuvent être utilisés autant pour l’huile que l’acrylique. 

Attention ici, une fois que tu as utilisé un pinceau pour peindre à l’huile, tu ne peux plus l’utiliser pour peindre à l’acrylique.

Divers accessoires comme la palette de peinture, les couteaux à peindre (spatules) ainsi que des savons pour nettoyer tes pinceaux peuvent aussi être utilisés avec d’autres médiums.

Par contre, pour peindre avec la peinture à l’huile tu auras besoin de certains produits spécifiques à celle-ci tels que des solvants, des médiums ainsi que des vernis.

Les solvants te serviront à nettoyer tes pinceaux ou légèrement diluer ta peinture. Pour avoir une pratique agréable, il est mieux de choisir des solvants sans odeurs et de toujours garder tes contenants fermés.

Les médiums tels que le liquin ou l’huile de lin vont te permettre de créer des effets comme un glacis ou encore comme mentionné plus tôt, d’accélérer le temps de séchage de ta peinture.

Les vernis te permettront de protéger ton oeuvre une fois sèche. 

Vu le temps de séchage lent de la peinture à l’huile, le séchage complet d’un tableau peut varier entre quelques mois et même aller jusqu’à un an si la peinture a été appliquée en couche épaisse, par exemple si tu peins au couteau.

Pour utiliser un vernis définitif, tu devras attendre le séchage complet de ton oeuvre.

Pour pouvoir contourner cet aspect qui disons-le est assez décourageant, tu peux utiliser un vernis à retoucher.

Ces vernis peuvent être appliqués sur ton tableau dès que la peinture est complètement sèche au toucher, c’est-à-dire que tu peux passer ta main sur ton tableau sans qu’il te reste de peinture sur les doigts. Ça réduit donc l’attente à quelques jours ou quelques semaines maximum.

Si tu fais partie de ceux qui adoreraient peindre à l’huile, mais que l’achat de tous ces produits te désenchante, je t’invite fortement à considérer la peinture à l’huile soluble à l’eau. Tu y retrouveras tous les avantages de la peinture à l’huile et tu auras besoin que de tes tubes de peinture, et de l’eau!

Aucun solvant ou médium ne sont nécessaires pour peindre avec cette peinture. Je l’adore!

Maintenant il ne te reste plus qu’à te pratiquer et réaliser de superbes projets.

Tu peux visiter notre boutique ou rejoindre l’abonnement pour avoir accès à une grande bibliothèque de cours de peinture en ligne et de projets pas à pas.

Si tu as des questions, des commentaires, écris-moi. Il me fera plaisir d’y répondre.

Tu peux me rejoindre sur le groupe Facebook de L’ARTmoire.

Tu peux aussi t’inscrire ici pour recevoir les prochains articles dans ta boîte courriel!

N’oublie pas!

Tu peux regarder en format vidéo cet article pour obtenir plus de détails Clique ici

Et si ce n’est pas déjà fait, inscris-toi pour recevoir tes 5 cours de peinture gratuits! Clique ici

Article publié par Fanny Duhaime.

Je t’invite à partager cet article pour aider d’autres artistes! 🙂

Pin It on Pinterest