C’est quoi un symposium de peinture?

Le terme « symposium de peinture » est utilisé au Québec pour désigner une exposition d’oeuvre d’art, souvent à l’extérieur, qui regroupe de nombreux artistes peintres.

Pour l’artiste, il ne s’agit pas seulement d’une exposition, mais aussi d’un rassemblement où il peut échanger avec d’autres artistes et rencontrer de nombreux visiteurs.

Mais pour les visiteurs, c’est quoi un symposium de peinture?

Il s’agit vraiment d’un grand attrait pour les visiteurs qui, pour l’occasion d’une promenade dans un parc, pourront admirer des oeuvres d’art, rencontrer des artistes et profiter des autres festivités sur place. Ce qui fait donc en sorte que beaucoup de monde est attendu à chacun d’eux et donc pour toi, il s’agit d’un grand potentiel d’augmenter ta visibilité!

Si tu le préfères, tu peux visionner cet article en format vidéo sur la chaîne YouTube! Clique ici

C'est quoi un symposium de peinture?

Le fonctionnement d’un symposium de peinture

1. L’inscription

Pour pouvoir participer à un symposium de peinture, il faut tout d’abord envoyer ta candidature afin d’être sélectionné.

Il faut s’y prendre à l’avance puisque les appels de dossier ont lieu généralement quelques mois avant la date de l’exposition.

Tu peux consulter cet article pour voir la liste des symposiums de peinture qui ont lieu au Québec, ainsi que leurs dates.

Pour envoyer ta candidature, tu dois te créer un portfolio d’artiste dans lequel sera inclus ton C.V. artistique.

Tu n’en as pas déjà un? Ne panique pas, je t’explique comment l’écrire dans cet article.

2. Les frais

Chaque symposium détermine son propre tarif. Il va dépendre du nombre de jours que dure l’exposition, du nombre de visiteurs attendus et d’autres éléments selon son emplacement.

Souvent, ces frais d’inscription incluent les repas ou autres petites attentions qui seront remis aux artistes au cours de l’exposition.

Pour la plupart, tu n’auras rien de plus à débourser, mais certains prennent aussi un petit pourcentage sur les ventes réalisées sur place.

N’oublie pas de penser à tous les « à-côtés » selon la situation tels que ton déplacement, ton logement si c’est loin de chez toi et les repas et collations s’ils ne sont pas inclus.

Bootcamp gratuit vivre de son art en tant qu'artiste peintre

 

Inscris-toi pour avoir accès gratuitement à 14 vidéos de formation gratuites qui t'aideront à bien démarer ta carrière d'artiste peintre

 

3. Le chapiteau

Quelques symposiums de peinture ont lieu à l’intérieur. Dans ce cas, les installations sur lesquelles tu dois accrocher tes oeuvres sont fournies.

Par contre, pour les symposiums de peinture qui ont lieu à l’extérieur, tu auras besoin d’un chapiteau, souvent règlementé et devant être blanc, de dimension de 10’ x 10’.

Certains symposiums en offre la location, ce qui peut être bien pour une première expérience, mais si tu prévois de participer à plusieurs symposiums dans l’année, ça va vite être rentable pour toi de t’en acheter un.

4. Le transport de tes toiles

Selon ton moyen de déplacement, tu devras prévoir assez d’espace pour transporter les tableaux que tu voudras exposer. Avec trois murs de 10 pieds de large à remplir, cela représente de nombreuses toiles, sans compter les autres équipements dont tu auras besoin comme une petite table, une chaise et la quincaillerie nécessaire pour accrocher tes oeuvres.

Parfois, mais rarement, un garde de sécurité est prévu sur les lieux et il est donc permis de laisser les oeuvres sur place la nuit.

Mais pour ce qui est des symposiums à l’extérieur, bien que quelqu’un fasse la surveillance afin d’éviter le vandalisme, il n’est pas permis de laisser les tableaux accrochés aux murs. Tu devras donc prévoir tout remballer et tout rapporter lendemain. Les artistes se fabriquent souvent des pochettes de transport rembourré qui leur permet d’être plus efficaces.  

5. Rencontrer tes futurs clients

Mais en plus de tout ce côté administratif et préparatif, c’est quoi un symposium de peinture?

Ce qui est vraiment merveilleux en y participant, c’est que tous ceux qui auront un coup de coeur pour ton travail viendront voir ton kiosque.Tu auras donc la chance de les rencontrer, de faire leur connaissance et de recueillir leurs impressions. Crois-moi, c’est tellement motivant!

Même si on revient épuisé de ces longs week-ends, on est hyper motivé à retourner devant le chevalet après avoir reçu tous ces beaux commentaires!

Ces rencontres te permettront aussi de bâtir ton audience en invitant les visiteurs à te suivre sur les réseaux sociaux par exemple.

Il faut donc que tu te prépares à avoir une belle présence, être accueillante et répondre à chacun de ceux qui feront un arrêt par ton kiosque.

En conclusion…

Les symposiums de peinture sont un excellent moyen de faire voir ton travail à de nouvelles personnes qui découvriront ton art et pourront devenir de futurs clients potentiels.

Participer à des symposiums lorsque tu décides de commencer à vendre tes oeuvres te permettra de faire grandir ta visibilité beaucoup plus vite que si tu n’utilisais que les réseaux sociaux par exemple.

Certains artistes en prévoient plusieurs chaque été, tandis que d’autres vont préférer en faire un ou deux par année, afin d’élargir leur clientèle tout en prenant une bonne dose de social avant de retourner dans leur atelier!

S’il s’agit de ton premier symposium de peinture ou que tu en as déjà fait, mais que tu aimerais améliorer tes résultats, je te propose de jeter un oeil à la formation complète pour réussir son symposium de peinture.

Formation réussir son symposium de peinture

Si tu as des questions, des commentaires, écris-moi. Il me fera plaisir d’y répondre.

Tu peux me rejoindre sur le groupe Facebook de L’ARTmoire.

Tu peux aussi t’inscrire ici pour recevoir les prochains articles dans ta boîte courriel!

Et si ce n’est pas déjà fait, inscris-toi pour avoir accès au Bootcamp “Vivre de ton art”! Clique ici

Article publié par Fanny Duhaime.

Je t’invite à partager cet article pour aider d’autres artistes! 🙂

Pin It on Pinterest