Quand utiliser le vernis à retoucher?

Lorsqu’il est question de vernir son tableau en peinture à l’huile, on entend certains artistes dire qu’ils ne vernissent pas leurs oeuvres, d’autres qu’ils attendent 1 an avant de les vernir ou encore, on entend parler de ce fameux vernis à retoucher.

Tout d’abord, je tiens à préciser qu’il est important de vernir ses tableaux. Sans vernis, ton oeuvre se retrouve sans protection. Oui, les peintures d’aujourd’hui sont de plus grande qualité qu’avant, mais le vernis est là justement pour protéger cette peinture sur ta toile.

Il résiste aux rayons UV, protège de la poussière, de la fumée et permet de nettoyer facilement l’oeuvre sans l’abîmer.

 

Donc, prenant tout cela en compte, on se demande quand utiliser le vernis à retoucher?

1. Pour corriger les embus

Si tu peins depuis quelque temps en peinture à l’huile, tu as probablement déjà remarqué qu’au fil de la création, certaines zones de ton tableau sont restées brillantes, tandis que d’autres sont devenus mattes en faisant disparaitre les détails que tu as peints.

C’est ce qu’on appelle les embus. Ils sont créés par le liant ( l’huile dans ce cas-ci ) qui est absorbé en plus grande quantité par les sous-couches.

Les embus sur une toile ne mettent pas à risque le résultat final ou la qualité du tableau, mais ça devient gênant pour l’artiste qui ne réussit plus à bien voir ce qu’il a peint dans ces zones devenues mattes.

Pour éviter les embus, il faut bien préparer la base de sa toile et bien respecter la règle du gras sur maigre.

Mais s’il t’arrive malgré tout de retrouver des embus sur tes tableaux et qu’ils en gênent la progression, sache que tu peux tout simplement venir appliquer une fine couche de vernis à retoucher, attendre qu’il sèche ( généralement environ 15 minutes, mais l’odeur reste désagréable au moins 24h ) puis, une fois cette couche de vernis bien sèche, tu pourras continuer à peindre par dessus.

Tu vas voir, le vernis à retoucher vient unifier le lustre de la peinture, raviver et égaliser les couleurs. Les détails perdus dans les zones mattes seront retrouvés et le lustre sera le même pour chaque zone de ton tableau.

2. Pour protéger une oeuvre que tu dois exposer rapidement.

On le sait, parfois, avec les expositions que l’on planifie, il nous arrive de créer à la dernière minute des tableaux qu’on aimerait pouvoir y exposer.

En peinture à l’huile, la peinture ne sèche pas, elle durcit par oxydation. Ce processus peut prendre de 6 à 12 mois, selon les couleurs, les médiums utilisés ainsi que l’épaisseur de peinture appliquée.

Toutefois, au toucher, notre tableau peut nous paraître sec en quelques jours seulement.

Dans ce cas, si le tableau est complètement sec au touché et qu’on doit le protéger même s’il n’a pas terminé son processus de « séchage », on peut utiliser le vernis à retoucher.

Il protégera des rayons UV, de la poussière, de la fumée, ne jaunira pas et pourrait éviter que le tableau soit abîmé lors de sa manipulation.

Il permettra également que tu puisses nettoyer la surface avec un linge doux et humide au besoin. Tout cela en permettant à la peinture de poursuivre son processus d’oxydation.

Le vernis à retoucher ne vient pas « étouffer » la peinture, mais la laisse respirer.

5 cours de peinture gratuits pour débuter en peinture
Inscris-toi pour avoir accès gratuitement à 5 cours de peinture en ligne pour t’aider à bien débuter.

 

3. Pour te permettre de vendre tes oeuvres sans attendre de 6 à 12 mois après leur création.

Pour les artistes qui peignent à l’huile et qui désirent vendre leurs tableaux, le temps de séchage requis afin d’appliquer un vernis définitif vient vraiment leur compliquer la vie.

Le processus de création et le choix du vernis sont propres à chaque artiste. Il n’y a pas de règles.

Un artiste pourrait décider de donner quelques couches de vernis à retoucher, puis attendre 6 à 12 mois pour ensuite appliquer un vernis définitif et enfin, mettre son tableau en vente.

Personnellement, et c’est le cas de tous les artistes à qui j’ai parlé, on ne veut pas attendre ce délai pour pouvoir vendre nos oeuvres.

Premièrement, 6 à 12 mois après avoir peint un tableau, je ne suis plus aussi motivée à en faire la promotion! Et puis, comment fait-on si l’on veut partager nos oeuvres en cours sur les réseaux sociaux? On doit dire aux clients qu’ils ne peuvent pas avoir l’oeuvre avant 1 an?

Et pour les commandes personnalisées? Je ne connais pas beaucoup de clients qui seraient prêts à ajouter 1 an au délai de création pour recevoir leur commande. Déjà que plusieurs ont de la difficulté à attendre les quelques semaines que nous demande la création.

Comme je l’ai mentionné plus haut, les vernis à retoucher offrent la protection contre les rayons UV, ne jaunissent pas et vont également permettre de nettoyer l’oeuvre au besoin.

Pour ma part, sur chacun de mes tableaux, une fois qu’ils sont vraiment bien secs au touché, je mets minimum 2 à 3 couches de vernis à retoucher, puis, je les mets en vente. Cela fait plus de 10 ans maintenant que je procède ainsi en utilisant le vernis en aérosol Kamar de Krylon et je n’ai jamais eu de retour d’aucun client me disant qu’il y avait un problème avec le tableau qu’ils ont acheté.

Et comme mentionné aussi, j’ai consulté de nombreux artistes qui utilisent le même vernis que moi, depuis longtemps aussi, sans avoir aucun problème.

Bien sûr, je ne peux assurer que ce sera toujours parfait et je ne peux pas dire si le tableau sera dans le même état dans 100 ans. Toutefois, si mon but en tant qu’artiste était d’exposer dans les musées et de rentrer dans l’histoire, j’attendrais le temps nécessaire afin de pouvoir appliquer un vernis définitif.

Mais bon, comme la majorité des artistes, je veux simplement créer et offrir des oeuvres abordables aux gens qui aiment mon art, et donc, pouvoir les leur offrir rapidement.

4. Vernis à retoucher en aérosol ou à appliquer au pinceau

J’ai mentionné le Kamar de Krylon qui est celui dont j’entends le plus parler, c’est d’ailleurs pour ça que je l’ai choisi il y a 10 ans.

Mais sache qu’il y a du choix, plusieurs fabricants offrent un vernis à retoucher, soit en aérosol ( en bombe ) ou liquide à appliquer au pinceau.

En voici quelques-uns:

Vernis à retoucher satiné Lefranc Bourgeois
Vernis à retoucher Turner de Sennelier
Vernis à retoucher surfin en aérosol Lefranc Bourgeois

Voilà! Tu sais maintenant quand utiliser le vernis à retoucher!

Si tu as des questions, des commentaires, écris-moi. Il me fera plaisir d’y répondre.

Tu peux me rejoindre sur le groupe Facebook de L’ARTmoire.

Tu peux aussi t’inscrire ici pour recevoir les prochains articles dans ta boîte courriel!

N’oublie pas!

Inscris-toi pour recevoir tes 5 cours de peinture gratuits! Clique ici

Article publié par Fanny Duhaime.

Je t’invite à partager cet article pour aider d’autres artistes! 🙂

Pin It on Pinterest