Vendre ton art en utilisant les courriels

Je ne sais pas si tu as déjà remarqué, mais essayer de vendre son art sur les réseaux sociaux peut être difficile. Ça peut être difficile lorsqu’on n’a pas une bonne stratégie, mais aussi à cause de l’algorithme qui est rarement là pour nous aider.

Si tu veux des astuces pour la vente sur les réseaux sociaux je te suggère cet article: 15 conseils pour la vente en ligne avec ta page Facebook

Mais aujourd’hui je veux plutôt te parler de comment tu peux vendre ton art en utilisant les courriels.

Pourquoi les courriels?

Principalement parce que tu vas pouvoir atteindre personnellement ton client.

Mais aussi parce qu’il n’y a pas l’algorithme qui est là pour trier les courriels que tu envoies. Chaque courriel (ou presque) se rend directement dans la boite de réception de ton destinataire. Certains le recevront dans leur boite de courriels indésirables, mais il y a quelques astuces à mettre en place pour éviter ça.

Trois points principaux méritent que tu t’y attardes:

Définir ton objectif. Vendre ton art c’est vaste. Que veux-tu vendre exactement?

Un courriel doit avoir un objectif. Tu dois alors savoir à l’avance sur quoi tu vas orienter le sujet.

Tu veux vendre une nouvelle oeuvre originale? Une nouvelle collection d’impressions que tu viens de lancer? Ton service de création d’oeuvres sur commande?

« Vendre ton art » c’est trop large. Tu vas pouvoir maximiser tes résultats en orientant ton courriel vers un objectif, un sujet précis.

Bien écrire ton texte pour réussir à vendre ton art.

Le courriel que tu envoies sera lu par une personne. Tu dois donc t’adresser directement à cette personne.

Même si tu l’envoies en même temps à une centaine de personnes, ce sera toujours un seul individu à la fois qui va lire ton texte.

Tu dois donc t’adresser directement à lui. Ne pas écrire comme si tu parlais à un groupe.

Le lecteur (ton client) va se sentir beaucoup plus interpellé de cette façon.

Ne commence pas directement en parlant de ce que tu as à vendre. Commence avec une petite histoire. Ça peut être une mise en contexte de ce qui t’a amené à créer cette oeuvre ou offrir ce service par exemple. Fais entrer ton client dans ton univers.

Ensuite, tu fais une transition entre ton histoire et ce que tu as à offrir. C’est pour ça que d’écrire une petite mise en contexte va t’aider à bien vendre ton art. Le lien va se faire presque de lui-même.

Tu peux même créer une « petite » urgence. Attention à ne pas tomber dans la grosse promotion pour éviter que ton client ne se sente attaqué ou forcé.

Par exemple, tu pourrais dire que tu lui parles de ça parce que ta nouvelle oeuvre est disponible pour tes abonnés, seulement pour 48 heures avant d’être mise en vente officiellement sur ton site web. Parce que pour toi, tes clients (ta liste de courriel) sont prioritaires et que tu apprécies beaucoup qu’ils te suivent et t’encouragent.

Tu peux aussi énumérer des bénéfices.

Dire que c’est une oeuvre originale, il n’y en aura qu’une seule de ce sujet ou de ce format. Tu ne crées jamais deux oeuvres originales qui se ressemblent.

Si tu vends des impressions, tu peux dire que les 10 premières seront envoyées avec un cadeau en bonus. Tu peux parler du fait que tu impliques le client dans le processus de création de chaque commande personnalisée aussi.

Idéalement, mets quelques photos en lien avec le sujet. Mais pas trop pour ne pas enlever de la valeur à ton texte. Avoir un appui visuel va t’aider aussi à vendre ton art.

Une petite foire aux questions peut être ajoutée à la fin du courriel si tu crois que ça pourrait aider ton client.

Et bien sûr, avoir un appel à l’action. Un bouton ou un lien qui mène ton client à faire ce que tu veux qu’il fasse. Passer une commande ou acheter l’oeuvre. Tu le diriges donc au bon endroit sur ton site web avec un lien direct.

Gérer l’envoi de tes courriels

Combien de fois dois-tu envoyer des courriels de vente à tes clients?

Pas trop! Maximum un courriel sur trois devrait être un courriel de vente directe. Entre ça, parle de toi, parle de ce qui se passe dans ton atelier. Fais entrer les clients dans ton univers. Ça va créer un lien de confiance qui va augmenter tes chances de leur vendre ton art lorsque tu seras prêt à envoyer ton courriel de vente.

À quel rythme envoyer ces courriels?

Le rythme est à ton choix. Aux semaines, aux deux semaines, aux mois. Assure-toi juste de pouvoir garder le rythme et rester constant tout en demeurant intéressant.

Comment envoyer le même courriel à plusieurs personnes en même temps?

À l’aide d’une plateforme de gestion de courriels. Il y en a plusieurs: Mailchimp et Cyberimpact sont deux plateformes assez connues, mais il y a aussi MailerLite que j’utilise personellement et que j’adore. C’est gratuit pour toi jusqu’à 1000 courriels et tu peux y faire beaucoup de choses.

Je parle souvent aux membres de L’ARTrepreneur de l’importance de conserver une liste de courriels de clients potentiels. Ça peut réellement t’aider à vendre plus, et ce, plus simplement.

Pour aider encore plus les artistes dans leur cheminement afin de vendre leur art en ligne, j’ai créé une formation complète qui montre toutes les étapes pour bien utiliser la plateforme MailerLite. Plusieurs autres formations disponibles dans l’abonnement abordent également le sujet de l’utilisation des courriels pour vendre ton art.

Mailerlite tutoriel d'utilisation

Si tu veux vendre plus et que tu veux apprendre facilement comment mettre en place ce qu’il te faut pour y arriver, rejoins les membres de L’ARTrepreneur, tu auras automatiquement accès à toutes les formations de la plateforme.

De plus, je suis présente pour t’aider, te guider et répondre personnellement à toutes tes questions.

Formation en ligne pour artistes peintre L'ARTrepreneur

 

Article publié par Fanny Duhaime

Pin It on Pinterest